Çà urge

Il faut aller à l’essentiel

 

 

C’est ce que j’ai essayé de faire pour la réunion de la cinquantaine de mes formateurs. Après Gilgamesh, il y a Trump et le climat. Xi Jinping et les Gafam. Aller à l’essentiel, c’est lâcher le morceau et arrêter de tourner autour du POH (le Processus Organisateur de l’Humanité).

Voici la synthèse de nos évidences. Au prochain blog, ce sera le cœur de l’expérience.

 

Un Devenir et un Avenir

qui passe par l’EMI

l’Ouverture à la Pluralité Existentielle :

les 8 milliards d’humains,

les centaines de thérapies et de théories

l’Œuvre d’Intégration Universelle :

l’être thérapeute ,

la cure relationnelle

d’alliance en attachement et de transfert en initiation :

l’Exaltation de l’Etre Essentiel :

qui unit chacun en soi et

réunit tous en

hédonisme, éthique et mystique

 

L’EMI, des contenus fantastiques

aux fondements scientifiques

 

L’Expérience de Mort Imminente la plus citée est l’occurrence pathologique (par trauma, coma et cata). Elle révèle le processus fondateur de l’espèce humaine. Elle guérit la mort, exalte la vie et enseigne la psy. Son cycle universel se manifeste tout autant dans les principaux fonctionnements humains : rêve, passion, orgasme, culture, arts, mythes et religions notamment.

 

Elle se révèle comme Expérience de Mort Initiante dans les pratiques méditatives et thérapeutiques dédiées, dans la pneumoanalyse en particulier. Une validation statistique établit formellement la corrélation entre l’EMI et cet exercice d’hyperventilation proche de nombreuses pratiques mystiques et thérapeutiques.

  • Une approche plurielle et intégrative

Notre démarche scientifique se fait dans quatre dimensions : initiations, révélations, validations et applications.

  • Les Initiations personnelles commencent avec l’irruption d’un ange à 6 ans jusqu’aux merveilles des extases et transes soixante-dix années plus tard. Ce sont aussi les expériences thérapeutiques et analytiques qui sont longuement décrites (travail émotionnel, rebirth, tanking, Méditation Pleine Présence, pratiques EMIques entre autres).
  • Les Révélations proviennent de la littérature de plus en plus nombreuse qui s’extasie sur les merveilleux contenus de ces expériences. Quant à nous, nous extrayons les bases communes et universelles de ces descriptions, jusqu’à les dénicher dans les rêves (de Freud, Jung, Yalom et Descartes), dans les mythes (celui des Dogons en particulier, ma thèse d’ethnologie à Paris Sorbonne), dans les drogues et religions.
  • Les Validations proviennent de deux sources principales, des statistiques et des neurosciences, sans ignorer les innombrables corrélations avec les principales études voisines.
  • Les Applications au fonctionnement humain, à l’art de vivre.

 

  • Les validations scientifiques

La Méthodologie statistique

Des centaines de réponses à un questionnaire dédié montrent que la pneumoanalyse donne accès au cycle EMIque complet dans plus de 80% des cas. Ainsi se confirme l’EMI Initiante qui reduplique l’EMI Imminente. Voici ce questionnaire très détaillé qui décrit le déroulement du cycle EMIque en cinq étapes avec ses marqueurs positifs et négatifs.

 

EMII

(Expérience de Mort Imminente et Initiante)

Echelle de Meyer

L’épistémologie neuroscientifique

L’EMI et l’OntoCode qu’elle révèle ne sont ni des théories, ni des techniques ni des préceptes. Ils sont une réalité universelle tout simplement. Ce sont les processus et les codes élémentaires de la condition humaine. Ils sont donc “bio- et physio- logiques, à expression psychologique et construction socio-culturelle”. Les neurosciences commencent à jeter de belles lumières sur les états (de conscience) EMIques. Voici le schéma qui dévoile l’essentiel de ce processus avec certaines corrélations bien établies par les neurosciences.

 

 

Schéma 6: Les systèmes nerveux volontaire et autonome, les 5 étapes du cycle EMIque, et les 5 états d’être ontoneuro

 

Schéma 7: la dialectique des deux systèmes nerveux cérébraux (SNV, SNA), les étapes du cycle EMIque (de 1 à 4), les 4 modes ontoneuraux, les 4 profils de la conscience et les ondes cérébrales

 

L’approche structuraliste

Les Initiations personnelles et les Révélations plurielles s’accumulent ici par dizaines. Ce sont des applications “variables” du même processus qui donnent accès à l’invariant, aux fondements communs. C’est ce que nous suggérons ici, revendiquant avec modestie d’avoir trouvé non moins que le Saint Graal, la pierre philosophale et d’achever le Grand Œuvre. Même si ce n’était que la pierre de Rosette qui a permis de décrypter les hiéroglyphes égyptiens, ce serait tout aussi fantastique !

 

  • Les Applications : l’art de vivre et l’Onto Synthèse

Voilà quatre années que je me consacre pleinement à ce thème central :

  • la pneumoanalyse donne accès à une trame basale qui n’est autre que celle de l’EMI ;
  • l’EMI est un fonctionnement universel depuis les 300.000 ans de l’humanité, sur toute la planète et à tous les âges de la vie
  • et révèle au mieux la spécificité de l’être humain.

 

Il faut la détailler cette condition humaine, dans les trois dimensions et ses neufs impératifs. Il ne s’agit toujours pas de théorie, technique ou précepte. C’est tout simplement ainsi que se présente la vie humaine, la vôtre, la mienne, et l’humanité, les huit milliards d’humains. Vivre est un processus régi par un code qui est garant de la vie bonne. Neuf impératifs repartis en trois instances constituent cette vie qui peut et doit devenir “vie bonne” sinon c’est perversion et pathologie.

1) Onto Process

Notre vie est découpée, entre autres, en séquences temporelles de 90 minutes que nous observons la nuit avec les quatre étapes du sommeil (léger, moyen, profond, paradoxal). Le cycle EMIque est lui aussi une séquence (peut-être celle de 90’) avec trois caractéristiques :

  • dynamique : faut que ça bouge et s’adapte à tout instant ; faut donc subvertir dès que ça se fige et se structure de trop ;
  • dialectique : le jeu des deux systèmes neurologiques, volontaire et autonome (SNV et SNA) sont au départ de cinq modes d’être ;
  • transcendantique : l’éveil énergétique s’expanse au-delà du corps jusque dans le cosmos ; l’éveil amoureux rayonne au-delà des happy few et l’esprit se laisse aspirer dans le tunnel jusqu’à la lumière et le nirvana.

 

2) Onto Code

Il ne s’agit encore que de mots mis sur le processus humain et non pas des règles des feel good, self help, new age et autres psychologie positive. Il s’agit même d’impératifs sans que je n’ajoute “catégorique” comme le fait l’autre Emmanuel, Kant. Expérimentez et l’évidence vous viendra.

  • hédonique : voilà bien le miracle : on est en train de… crever et l’on sort du corps, heureux et bienheureux, et on revient quand il va mieux, ce corps ; la vie humaine est plaisir et bonheur ; les stoïciens étaient tout aussi satisfaits de leurs trouvailles que les épicuriens.
  • éthique : ça se complique ; elle n’est ni morale, ni (dix) commandements, ni lois ou règles ; en modes auto et holo, (quasiment) tout est bon, bien et beau ; le truc ? quand on est totalement unifié (en auto) toute négativité devient tellement oppressante que l’on commence à comprendre !
  • mystique : ce terme découle des monothéismes (les trois et d’autres) et décrit l’union, à Dieu d’abord, mais aussi aux autres “objets” privilégiés ; cette union est quotidiennement relancée sous toutes ses formes, dans les rêves par exemple où ça grouille de chers concitoyens et autres “objets” passant d’altérité en altruisme.

 

3) Ontosynthèse

Ce nouveau terme, proche de la “psychosynthèse” d’Assagioli, crée la quatrième étape de la cure séquentielle :

  • thérapie courte (environ 10 séances) pour les bobos et problèmes présents ;
  • psychothérapie de durée moyenne (environ 1 à 2 ans) pour les troubles de la personnalité ;
  • Psychanalyse Pléni Intégrative (des années) pour mettre de l’ordre dans le passé ;
  • Ontosynthèse (pérenne) pour assurer l’avenir et la bonne mort.

 

L’Ontosynthèse tient plus de l’initiation que de la thérapie et de l’analyse. Elle se centre sur les trois impératifs suivants qui s’imposent en cours de vie ; parfois assez tard (ou jamais), alors que les six impératifs précédents nous informent dès la naissance, plus ou moins consciemment. L’EMI, relayée par la pneumoanalyse nous manifeste ces exigences d’existence et nous les fait vivre.

 

  • Autonomie : C’est l’expérience majeure qui nous emmène dans le mode auto où le viscéral (énergétique) et le limbique (jouissif) dissolvent le cortical (rationnel et décisionnel) comme s’il n’existait même plus. Dans ces modes auto et holo, nos ressources les plus précieuses s’actualisent, nous guérissent, nous enseignent et nous transforment.

 

  • Authenticité : autos = soi, thentic = développement de soi) ; devenir soi, en toute autonomie et spécificité. Ce n’est encore pas self help comme nouvelle religion. Ce n’est qu’une expérience (presque) quotidienne qui éveille l’évidence.

 

  • Altruisme : Eh oui : ça fait partie de la condition humaine, EMI dixit, pneumo confirme et toute l’humanité illustre, étant passée de 2 à 8 milliards de personnes en un petit siècle.

 

Mais elle pourrait disparaître cette humanité, plus vite même que les dinosaures.

Et que faire ?

  • Prévention ? l’évidence de l’EMI comme Ontocode ;
  • Soins ? l’expérience répétée des pratiques EMIques ;
  • Dernier recours ? s’entraîner aux transes nirvanesques pour préparer l’extase suprême.

 

Un tableau récapitule cet art de vivre tel que le transmet l’EMI.

 

La topique ontologique Les impératifs sanogènes Les perversions pathogènes
L’OntoProcess

existentiel

 

 

L’OntoCode

essentiel

 

 

L’OntoSynthèse

vivantielle

dynamique

dialectique

transcendantique

 

hédonique

éthique

mystique

 

autonome

authentique

altruiste

statique

monolectique

immanentique

 

stoïciste

moraliste

hérétique

 

hétéronome

fals-hentique

égoïste

Tableau 9: la topique ontologique, les impératifs sanogènes et les perversions pathogènes.

Laisser un commentaire